Sélectionner une page

Il y a quelques semaines je vous parlait du Business Plan : je vous expliquait ce qu’est un BP, comment le réaliser et ses objectifs. Aujourd’hui, j’ai commencé la rédaction et je souhaitais partager avec vous afin de vous donner un exemple de business plan pour vous aider lorsque vous créerez le votre.

ORGANISATION.

Étant actuellement Freelance (je possède mon agence web sur Bayonne) j’ai beaucoup de travail et je ne peux pas passer tout mon temps à travailler sur mon projet de création de marque… C’est pourquoi j’ai organisé mon emploi du temps pour travailler tous les lundis et samedis exclusivement sur mon projet de création de marque. Ma semaine se découpe donc ainsi : mardi, mercredi, jeudi et vendredi je travaille sur les projets de mon Agence Web. Samedi et Lundi je travaille sur ma marque.

S’organiser est essentiel pour ne pas perdre de vue ses objectifs. Mais aussi pour les personnes qui, comme moi, ont plusieurs projets en même temps ou plusieurs jobs.

 

EXEMPLE BUSINESS PLAN.

Je vais donc vous donner un exemple de Business plan en plusieurs articles de blog, au fur et à mesure de l’avancement de mon projet.
 

RASSEMBLER LES INFORMATIONS

La première chose que j’ai faite, avant de me lancer dans la rédaction pure et dure de mon Business Plan, ça a été de réunir le plus d’informations possibles.
J’ai un petit carnet qui est consacré uniquement à mon projet de marque. Celui-ci ne me quitte jamais, dès que j’ai une idée je la note dedans. Ce carnet m’aide beaucoup car il me permet de suivre l’avancement du projet, entre les idées de départs et celles qui seront réalisées.

TIPS N°1 : notez vos idées dans un carnet
TIPS N°2 : gardez toujours le carnet sur vous

 

LE SUPPORT

Afin de rédiger votre Business Plan de la meilleure des façons possibles, choisissez un support qui vous convient. À chacun sa manière de travailler !

  • Word : utilisez le logiciel de traitement de texte le plus connu. Attention, pensez à sauvegarder régulièrement – on connaît tous le petit oubli de sauvegarde quand l’ordi plante après 1h de rédaction. C’est pas cool.
  • Goggle Doc : ultra pratique, c’est mon outil favoris ! Pas besoin de sauvegarder, c’est automatique. On a accès aux anciennes versions. Et c’est disponible partout, il suffit de se connecter à son adresse GMAIL. Mon ordinateur peut donc planter, j’ai tout en ligne !
  • Adobe InDesign : certaines personnes sont très à l’aise avec InDesign et vont préférer rédiger dessus directement. Attention cependant, cela ne corrige pas les fautes d’orthographe et c’est un outil normalement spécialisé dans la mise en page.

Personnellement, je commence sur Google Drive. Je créé un dossier avec des sous dossiers (photos, cap écran, Business Plan, Instagram…). Je rédige donc en ce moment même mon BP sur Google Doc et quand celui-ci sera terminé je passerais sur InDesign pour la mise en page.

Pourquoi InDesign ? Déjà, parce que je suis familière de cet outil grâce à mon job de gestion de projet avec mon agence. Je peux donc faire facilement un joli document.
Ensuite, parce qu’un BP ça ne passionnera personne d’autre que vous ! Et oui, on y consacre des heures et des heures mais ça reste un document pour le créateur et ses associés. Sauf si vous souhaitez emprunter, pitcher etc… Dans ce cas, vous pourrez dévoiler votre BP, ou du moins une partie, à des personnes extérieures. Et c’est la qu’InDesign devient pratique car il va permettre de réaliser un document Design en plus d’être fonctionnel. C’est toujours plus agréable de lire un document imagé et bien réaliser que des pavés de textes réalisés sur Word.

 

COMMENCER À RÉDIGER : UN EXEMPLE DE BUSINESS PLAN

Je ne peux hélas pas vous donner mon Business Plan (vous l’avez bien compris, c’est personnel !) En revanche je peux partager avec vous son architecture – toujours en construction – afin de vous donner un exemple de business plan pour vous aider au maximum à réaliser le votre.

Eh oui, moi aussi j’ai tapé sur Google « Exemple business plan » – « Comment réaliser un Business Plan »…
Et trouver les réponses, c’est pas simple ! Mais c’est aussi, je m’en rend compte maintenant, parce que c’est très personnel et que tous les projets sont différents.
Mais malgré tout, nous suivons tous la même direction.

 

EXEMPLE DE PLAN DE BUSINESS PLAN

Déjà, pensez toujours à noter vos versions ! Votre Business Plan est amené à bouger, être modifié, retravaillé… C’est donc bien de garder les premières versions.

Voilà comment pour le moment je travaille mon Business plan :

  1. LE CONTEXTE DU PROJET
    • PORTEUR DE PROJET
    • OBJECTIFS
    • CONTRAINTES
  2. ÉTUDE DE MARCHÉ
    • BENCHMARK
    • ANALYSE CONCURRENTIELLE
    • CLÉ DE VOÛTE
    • SWOT
  3. OBJECTIFS
    • RÉPONSE À L’ÉTUDE DE MARCHÉ
      • SITE E-COMMERCE
      • BLOG
      • SEO
      • RÉSEAUX SOCIAUX
  4. LEVIERS
    • CHARTE GRAPHIQUE
    • SITE E-COMMERCE
    • BLOG
    • SEO
    • NEWSLETTER
    • RÉSEAUX SOCIAUX
    • PUBLICITÉ ONLINE
  5. BUSINESS MODEL
  6. OBJECTIFS COMMERCIAUX
  7. PROJECTIONS FINANCIÈRES
  8. AMBITIONS FUTURE

À SAVOIR ! Cet exemple de Business Plan – enfin de plan de Business Plan – est très poussé. Vous pouvez retirer le point 4. Les Leviers, qui développe la stratégie employée.

Et puis pour le moment, j’en suis au point 2. ÉTUDE DE MARCHÉ — CLÉ DE VOÛTE.
La clé de voûte correspond à :

  • La Cible
  • Le Positionnement

Ce sont donc deux points vraiment important, n’hésitez pas à y passer du temps.

Je vous donnerais dans un prochain article des TIPS pour vous aider à définir votre cible !
Pour le moment, au boulot !

Que la force soit en nous ! 👊🏼💪🏼

Galèremment,

Ava

PS: N’hésitez pas si vous avez d’autres idées de BP ou des remarques sur celui que je vous propose, les commentaires sont la pour ça !