Sélectionner une page

Découvrez TheBBoost, une personnalité pétillante, motivante et toujours de bon conseil. TheBBoost c’est l’entrepreneuriat par la bonne humeur, et ça fait du bien !
Comme, nous, elle est passée par plusieurs galères. Son but aujourd’hui : faciliter la vie des entrepreneurs et notamment des auto-entrepreneurs, pour gérer leur entreprise au quotidien. Découvrez toutes ses astuces et ses conseils sur son blog !

1/ QUI SE CACHE DERRIÈRE THE BBOOST ?

Je m’appelle Aline, j’ai 26 ans et je suis freelance en retouche photo depuis un peu plus de 4 ans maintenant.

Rien ne me destinait vraiment à ce métier mais j’ai découvert cette passion (car la retouche photo c’est une passion pour moi !) lors d’un de mes voyages à NYC. Voyage qui s’est transformé en expatriation d’un an du coup, car j’ai été embauchée comme retoucheuse photo pour un magazine de mode.

En Juillet 2017, suite à une expérience désastreuse lors d’une formation à la Chambre des Métiers, j’ai décidé de créer un blog pour aider les autres indépendants à mieux gérer leur business, leurs réseaux sociaux, et à trouver plus de clients car ce que je voyais autour de moi me faisait littéralement bondir au plafond.

C’est comme ça que TheBBoost est né

 

2/ THE BBOOST… D’OÙ T’ES VENU CE NOM ?

Haha bonne question ! Au début je voulais appeler ça « le blog booster » mais le nom de domaine déjà pris (et avec le recul c’était super moche comme nom), du coup j’ai contracté comme je pouvais et ça a finit par ressembler à « thebboost » qui avait l’avantage d’être dispo en .com et .fr.

Ça me plaît beaucoup car « b » est la première lettre de mon nom de famille, et avec le recul je me rends compte que tous les business que j’ai montés jusque là contenaient la lettre B du coup ça me semblait plutôt cohérent !

 

3/ QUELLE EST LA PHILOSOPHIE, L’ESPRIT DE THE BBOOST ?

Super simple : aider les indépendants et petites entreprises à booster leur business, à apprendre à mieux gérer leur entreprise, à comprendre l’administratif, à trouver de nouveaux clients, à mieux communiquer, tout ça dans la joie et la bonne humeur !

J’ai deux valeurs essentielles à mes yeux : la simplicité (c’est tellement important de rendre les choses simples pour que tout le monde puisse les comprendre sans efforts), et l’humour car il est hors de question pour moi d’être un entrepreneur malheureux, ou plus concrètement de se faire chier en lisant un article sur le prélèvement à la source !

 

4/ MAIS… THE BBOOST C’EST QUOI EXACTEMENT ?

Au début c’était juste un blog, mais aujourd’hui c’est aussi un podcast, une chaîne YouTube et des formations en ligne

 

5/ EN TANT QU’UNIQUE GÉRANTE, QUELS ONT ÉTÉS TES PLUS GRANDS SOUCIS LORS DE LA CRÉATION DE TON ENTREPRISE ?

TheBBoost est relié à mon entreprise actuelle de retouche photo, du coup si je dois remonter 4 ans en arrière, je dirais que ma grosse galère (même si sur le moment je ne m’en suis absolument pas rendue compte) a été de créer mon auto entreprise et de ne pas savoir que j’avais le droit à l’ACCRE (je ne savais même pas que ça existait !

Du coup j’ai payé mes cotisations plein pot dès le premier trimestre (ce qui ne m’a pas empêchée de vivre de mon activité en quelques mois).

C’est aussi pour ça que j’ai voulu créer TheBBoost : permettre aux futurs auto entrepreneurs d’avoir accès à des informations simples et claires pour bien préparer leur lancement et ne pas passer à côté de quoique ce soit.

 

6/ QUE PRÉFÈRES-TU DANS L’ENTREPRENEURIAT ?

La liberté que j’ai. De voyage, accepter les clients que je veux, me consacrer à plein de projets différents, faire des virages à 180°, etc.

 

7/ PEUX-TU DONNER 3 ADJECTIFS POUR DÉCRIRE TON PARCOURS D’ENTREPRENEURE ?

Travailleuse (je suis une vraie workaholic), Constant (chaque année amène une croissance sur tous les plans par rapport à la précédente), épanouissant.

 

8/ DEMANDES-TU SOUVENT DES CONSEILS À TON ENTOURAGE ?


Oui à mon papa ! Il a monté sa boîte quand il était plus jeune, alors même si c’était un autre monde que l’entrepreneuriat d’aujourd’hui (de son côté c’était une grosse structure, 150 employés, bref la vraie entreprise des années 90/2000) il a toujours énormément de bons conseils (plein de bons sens) à me donner quand j’ai une question.

 

9/ COMMENT AS-TU FINANCÉ LA CRÉATION DE TON ENTREPRISE ?

J’ai travaillé 8 mois comme caissière à Monoprix pour mettre de côté de l’argent. Je m’en souviens très bien, à la fin de ces 8 mois j’avais 2000€ de côté sur un compte bancaire et je me suis dit « ok Aline, avec ces 2000€ ça signifie qu’en mangeant des pâtes tu as 4 mois pour te lancer à temps plein et arriver à vivre de ton activité ». Et c’est ce que j’ai fait.

Toutes les finances suivantes (matériel, etc) sont venues après, quand j’ai commencé à réinvestir au fur et à mesure une partie de mes revenus.

 

10/ AS-TU MONTÉ UN BUSINESS PLAN ?

Absolument pas ! C’était vraiment du lancement à l’arrache je n’avais pas conscience de ce que je faisais !

Pareil pour TheBBoost : au départ ce blog devait juste être un hobbie et il n’a jamais été question dans ma tête que ça devienne une véritable activité.

Pour être très honnête, même si je comprends l’intérêt d’un business plan pour des startups, ou des entreprises qui comptent plusieurs salariés, j’ai du mal à voir l’intérêt pour un indépendant, qui dans 90% des cas commence avec 0€ dans la poche.

Par contre faire les démarches de connaître son client idéal, trouver son marché, adapter son produit/service, etc, oui ça c’est important ! (et si je l’avais fait à l’époque j’aurais gagné plusieurs mois).

 

11/ QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À DES PERSONNES QUI SOUHAITENT ENTREPRENDRE ?

De bien préparer leur lancement :

  • Bien prendre le temps de définir son client idéal
  • Ne pas hésiter à se « nicher » (vouloir parler à tout le monde c’est ne parler à personne)
  • Mettre son client au coeur de tout : chaque contenu, chaque produit, chaque post sur les réseaux sociaux doit être créé pour le client (et pas pour nous)
  • Attendre d’avoir généré ses premiers revenus pour déclarer son auto entreprise (ça sert à rien de se prendre la tête avec des démarches administratives alors que vous n’avez même pas encore vos premiers clients, chaque chose en son temps)
  • Travailler sur son développement personnel TOUT LE TEMPS, en continu, c’est super important.

Et pour fini, un conseil que mon père me répète tout le temps :
«  On se lance ! Et on avise ensuite les problèmes au fur et à mesure qu’ils se pointent ».

 

12/ SELON TOI, QUELLE EST LA PLUS GRANDE QUALITÉ D’UN.E ENTREPRENEUR.E ?

Il faut aimer être indépendant et compter sur soi-même.

En tant qu’entrepreneurs on est tout le temps mis face à des problèmes ou des obstacles et la pire erreur dans ce genre de situation c’est d’accuser d’autres personnes ou (pire encore) d’attendre que quelqu’un les résolve à notre place.
Il faut avoir suffisamment confiance en soi pour se retrousser les manches et résoudre les problèmes un à un.

 

13/ DES PROJETS À VENIR ?

Pleiiiiiiin !

Déjà avec TheBBoost je vais bientôt mettre en place du coaching pour accompagner les indépendants à créer un business ou à développer le leur. Je réfléchis en ce moment même à des idées pour proposer des coachings très différents de ce qu’on peut voir actuellement sur le marché (j’ai déjà plein de pistes trop cool).

Et en parallèle je monte actuellement un 3e business, « PixelBees » qui sera une plateforme de formation en retouche photo pour les entrepreneuses (photographes, maquilleuses, créatrices de contenu, blogueuses, etc)

 

14/ POUR FINIR, NOUS RACONTERAIS-TU UNE PETITE ANECDOTE ?

Je peux vous raconter l’épisode SCANDALEUX qui a donné naissance à TheBBoost (sérieux j’étais tellement outrée par ce que je venais de vivre que j’ai créé le blog en une nuit, juste après haha!).

Je me suis rendue à la chambre des métiers pour suivre une formation qui s’appelait « Définir une stratégie pour ses réseaux sociaux ». À l’époque j’avais démarré un autre projet (un studio photo appelé « You’re Beautiful » qui apprenait aux femmes à reprendre confiance en leur image grâce à une séance photo) et je voulais développer ma présence en ligne de la manière la plus efficace possible.

Je me suis donc rendue à cette formation, toute contente, en pensant qu’on allait m’indiquer les clés pour mettre en place une stratégie efficace sur mes réseaux sociaux pour vite dégoter plus de clients.

Quelle ne fut pas ma surprise quand je me suis retrouvée au milieu de 10 autres entrepreneurs, avec un formateur adorable (mais complètement dépassé par la technologie actuelle) dont AUCUN n’avait de compte Instagram ou même de page Facebook.

Je me souviens qu’à ce moment-là j’étais très en colère de perdre mon temps pour rien. Et je me suis dit alors « ok Aline, tu as deux solutions. Soit tu te barres à la première pause café. Soit tu te retrousses les manches et tu aides les autres à créer leur compte Instagram et à l’optimiser avant la fin de la journée ».

En moins d’une heure, je me suis retrouvée aux côtés du formateur à travailler avec chaque entrepreneur présent pour leur donner les clés d’une bonne communication sur leurs réseaux sociaux, ainsi que d’autres conseils.

En rentrant chez moi le soir, choquée par la journée que j’avais vécue, j’ai acheté un nom de domaine et un template sur WordPress et j’ai écris des articles toute la nuit.

C’est comme ça que TheBBoost est né.

Retrouvez TheBBoost sur ses réseaux sociaux !